AMBERT LIVRADOIS FOREZ RECONDUIT SON DISPOSITIF D’AIDE À L’ACHAT DE VÉLO À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE

Face au contexte actuel de hausse du prix du carburant, de changement climatique et de mise en place du Schéma Directeur Cyclable sur le territoire, la communauté de communes Ambert Livradois Forez souhaite accompagner les usagers des routes vers des changements de modes de déplacements pour les trajets du quotidien. C’est pourquoi, une aide financière (votée en 2022 et reconduite jusqu’en 2027) pouvant aller jusqu’à 300€ est proposée aux habitants du territoire pour l’acquisition d’un Vélo à Assistance Electrique (VAE), particulièrement adapté pour un relief de moyenne montagne.

Votée lors du conseil communautaire du 1er décembre 2022, ce dispositif d’aide a été mis en place de manière expérimentale pour une durée d’un an, à compter du 5 décembre 2022. A l’issue de cette première année, le bilan est positif (cf. pièce jointe). Les élus de la commission énergie et développement durable ont donc souhaité le reconduire pour 4 années supplémentaires, à savoir jusqu’au 5 décembre 2027.

Ce dispositif s’adresse à des personnes dont la résidence principale est située sur l’une des 58 communes du territoire, il est limité à une attribution par foyer fiscal et cumulable avec un autre dispositif d’aide porté par une collectivité locale (département, mairie, etc.) et celle de l’Etat. Cette aide est applicable pour l’achat d’un VAE neuf ou d’occasion, auprès d’un commerçant implanté sur l’une des 58 communes du territoire. Le montant de l’aide est fixé à 150€ ou 300€ en fonction du revenu fiscal de référence par part.

Vous pouvez télécharger via les liens ci-dessous :

·        Le règlement réactualisé

Monoxyde de carbone: danger!

 

Des risques d’intoxication accrus cette année

 

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore et très toxique.

En Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 300 personnes sont intoxiquées chaque année, entraînant malheureusement plusieurs décès. En 2022, le nombre a augmenté de manière significative, avec 470 personnes intoxiquées signalées à l’ARS.

 

Ces intoxications touchent majoritairement des particuliers et sont le plus souvent d’origine accidentelleElles surviennent principalement durant la période de chauffage et sont généralement liées à :

 

  • un mauvais fonctionnement d’un appareil de combustion (chaudière, poêles, etc.) ;
  • l’usage prolongé d’un chauffage d’appoint non électrique ;
  • l’usage détourné d’appareils de cuisson pour se chauffer ;
  • l’utilisation à l’intérieur de locaux de groupes électrogènes, braséros, barbecues, ou d’outils à moteur thermique (tronçonneuses) ;
  • un manque de ventilation ou l’obstruction des grilles d’aération.

 

Compte tenu de la hausse des prix du gaz et de l’électricité, il est à craindre que des particuliers aient recours à des modes de chauffage non adaptés, augmentant les risques d’intoxication.

 

Arrêté préfectoral instaurant des mesures de restriction sur les usages de l’eau du 10 novembre 2023

Les précipitations des derniers jours et le maintien de températures de saison ont permis d’améliorer la situation hydrologique. Cependant, le déficit hydrologique cumulé depuis plusieurs mois demeure. Les débits mesurés aux stations hydrométriques de l’arrêté cadre sécheresse restent inférieurs aux débits moyens mensuels de novembre. Aussi, le Préfet du Puy-de-Dôme a consulté les membres du comité départemental de l’eau (CDE) du 8 novembre 2023 au 9 novembre 2023 pour proposer de continuer la levée progressive des mesures de restriction des usages de l’eau.

Le préfet a signé un arrêté préfectoral, n°20231881, ci-joint, en date du 10 novembre 2023 instaurant des mesures de restriction par zone hydrographique. Celui-ci est applicable à partir du 13 novembre 2023 et jusqu’au 30 novembre 2023. Cette arrêté abroge l’arrêté préfectoral n°20231860 du 2 novembre 2023.

Votre commune est concernée par le niveau de restriction suivant :
– l’alerte pour les usages de l’eau à partir de prélèvements dans le milieu naturel 

l’alerte pour les usages de l’eau à partir du réseau d’eau potable 

20231110_arrete_20231881-1

Complémentaire santé pour les habitants du territoire?

De plus en plus de personnes se retrouvent sans complémentaires santé car les cotisations sont souvent trop élevées, c’est pour cela que le Centre Intercommunal d’Action Sociale Ambert Livradois Forez souhaite mener une étude et proposer de mettre en place une mutuelle santé en faveur des habitants du territoire.

Si vous êtes intéressés par cette démarche vous pouvez consulter le courrier d’accompagnement de cette démarche, remplir le questionnaire joint et le rapporter en mairie.